L’usine du futur 4.0

L’usine du futur 4.0

 

On parle aujourd’hui d’Usine du futur 4.0 car c’est une nouvelle façon de concevoir les produits. L’usine du futur combine 4 facteurs: le développement de la robotique et du numérique, l’alliance entre les hommes et les machines, la création de nouveaux process de fabrication et la connectivité de nouveaux outils et interfaces.

En effet, les industries doivent à présent changer leur façon de travailler et être à l’écoute de leurs équipes.

 

La donnée au centre de l’usine 4.0

L’usine du futur 4.0 constitue un flot continu de données. Tous les systèmes d’informations sont interconnectés et toutes les données peuvent être agrégées et comparées entre elles. Le système de gestion des données collecte en temps réel les données de production puis donne des indicateurs de qualité, de performance et de disponibilité. La remontée d’informations peut également se faire par le biais de capteurs ou de télécommandes andon.

 

La place de l’homme dans l’usine du futur

L’usine du futur a aussi pour but de revaloriser le rôle de l’homme. En effet, l’homme n’est plus au service de la machine mais c’est la machine qui s’adapte à lui. Il s’agit d’une collaboration entre la machine et l’homme lui permettant  d’augmenter sa productivité dans les meilleurs conditions qui soient. De plus, les nouvelles technologies lui permettent d’avoir un suivi régulier et optimisé de son activité. Le numérique change l’organisation même de l’usine car tous les opérateurs ont accès à toutes les informations dont ils ont besoin sur leur poste opérateur ou sur des écrans d’affichage dynamique accrochés au plafond ou sur des plateaux.

 

Qui dit “numérique” dit “cybersécurité”

L’usine du futur 4.0 est une usine numérique et par conséquent le problème de la sécurité est à prendre en compte. Les produits et installations produisent un flux continu de données qui peut être détourné si les barrières de sécurité ne sont pas assez performantes. Il est donc très important de faire appel à des professionnels en matière de cybersécurité dès la mise en place de la digitalisation des activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *