Digitalisation du panneau lean

 

Digitalisation du panneau lean

Malgré l’effervescence du lean dans les entreprises, toutes les industries ne l’ont pas encore intégré. Or, le lean en production a de nombreux avantages tels que l’augmentation des ventes grâce à la fidélisation des clients due à la résolution des problèmes qualité. De plus, la précision de la logistique permet de faire des économies avec le système de flux tiré réduisant l’intervalle de temps entre chaque étape de la chaîne. Qui plus est, chaque employé se sent impliqué car il doit s’arrêter au moindre défaut et résoudre le problème rapidement avec le soutien de son équipe. Enfin, créer une dynamique dans l’entreprise reprend le concept KAIZEN: former à la résolution de problème par le traitement quotidien de problèmes basiques.

La digitalisation du panneau lean accentue ces éléments car le numérique permet un suivi simple, complet et rapide tout en gardant l’autonomie des équipes.

Qu’est ce qu’un panneau lean ou SQCD ?

Un panneau lean ou SQCD (sécurité / qualité / coût / délai) indique à une équipe de production l’avancement du projet: les KPIs, les plannings de chacun, les règles à respecter… généralement par le biais de graphiques, tableaux ou d’images. Les objectifs sont également mis en avant afin que l’équipe sache exactement ce qu’elle vise.

A noter qu’il existe 3 types de panneaux:

  • Les panneaux flash visibles au poste de travail
  • Les panneaux centraux d’équipe qui reprennent les performances terrain de tous les jours et les performances terrain et informations de la semaine et/ou du mois
  • Les panneaux d’usine et d’accueil affichant des informations globales et de sécurité pour les employés et clients qui visitent le site

En mettant ces tableaux à jour régulièrement, cela permet d’avoir une meilleure visibilité de l’activité, de détecter rapidement les dérives du processus ou des machines, d’identifier les causes racines, de cadrer l’environnement de travail et de représenter l’organisation.

Pilotage d’un atelier

Pour que le pilotage d’un atelier soit efficace, il faut savoir maitriser les indicateurs de performance, organiser et animer une équipe autonome et appréhender les principaux outils d’amélioration continue.

L’équipe se doit de comprendre le tableau de bord mis en place et donc ses indicateurs. Ces derniers sont représentatifs de la performance industrielle de l’équipe. Celle-ci doit être autonome et chaque personne doit avoir un rôle précis et détaillé ainsi qu’un planning organisé. Pour que cette équipe soit efficace, des réunions d’animation doivent être programmées pour que tout le monde puisse donner son avis et faire des échanges constructifs. Ces points réguliers sont accompagnés de panneaux lean SQCD dans une démarche de résolution de problèmes.

Qu’est-ce que le gemba walk ?

Le gemba walk signifie les premiers pas dans l’usine afin de voir si les principes du lean ont ou non bien été intégrés.

Affichage de powerpoint sur les panneaux

Afficher des powerpoints sur des panneaux ne fait que marquer la différence entre les décideurs et les exécutants. Il n’y a pas de management visuel mais des ordres réduisant l’autonomie de l’équipe.

Ces powerpoints devraient être remplacés:

  • Des photos des dessins indiquant les défauts et les problèmes causés aux clients
  • Un suivi des incidents par les opérateurs afin de leur montrer l’incidence de leurs résultats et ainsi de les responsabiliser

 

Pas de programme de production quotidien aux postes de travail

Il ne s’agit pas de contrôler ses opérateurs mais d’avoir un tableau d’analyse de la production afin de donner de l’autonomie aux équipes. De ce façon, elles apprennent à:

  • Planifier la production journalière
  • Contrôler l’avance en temps réel
  • Noter les incidents rencontrées au cours de la journée

De plus, il est important de laisser une place pour les commentaires afin de montrer l’engagement de l’équipe dans le process.

Pas de système d’appel à l’aide (appel andon)

Toutes les équipes doivent avoir la possibilité d’appeler lorsqu’elles ont un problème peut importe où elles se trouvent. Dans le cas contraire, l’opérateur devrait aller voir son manager pour lui remonter l’incident et de ce fait perdre du temps et donc de la productivité.

Le système d’appel Andon a pour but de faciliter la communication entre les équipes et le manager et ainsi de faire remonter les problèmes et les résoudre plus rapidement.

Comment mettre en place la digitalisation du panneau lean ?

Maintenant que vous avez un process lean production efficace et que vos panneaux sont optimisés, pensez à la digitalisation du panneau lean. Cela vous permettra de gagner du temps et de la productivité.

Pour cela, commencez par du design thinking avec toutes vos équipes afin de recueillir un maximum d’idées puis de créer une maquette reprenant toutes les informations importantes de vos panneaux lean. Attention, il ne s’agit pas de digitaliser tout ce que vous avez mais bien de prioriser et de créer un affichage dynamique en temps réel.

Une fois votre maquette créée, vous n’avez plus qu’à intégrer une solution d’affichage dynamique capable de récupérer vos données et de les afficher en temps réel sur vos écrans.

 

PingFlow propose une solution d’affichage dynamique pour vos panneaux lean !

Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *