Qu’est-ce que le design thinking ?

 

Définition et histoire du design thinking

Le design thinking est « un mode d’application des outils de conception utilisés par les designers pour résoudre une problématique d’innovation, par une approche multidisciplinaire centrée sur l’humain »1

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le design thinking n’est pas juste une mode mais il est né dans les années 1950. En effet, c’est avec le publicitaire américain Alex Osborn grâce à la technique du brainstorming que le design thinking est apparu en amenant la pensée créative au monde des entreprises. Par la suite, un programme centré sur l’humain est créé à l’université de Standford réputée pour son Product Design. C’est en 1987 qu’un ouvrage intitulé “Design Thinking” a été publié au MIT par Peter Rowe. De plus, cette méthode a été reconnue du grand public en 1999 lors de la création d’un caddie en 5 jours par IDEO avec l’intervention de plusieurs professions: designers, logisticiens, médecins… Enfin, 3 écoles ont été créées en 2012 aux Ponts et Chaussées à Paris, à Pékin, et à Tokyo afin de sensibiliser réellement les étudiants au Design Thinking.

Le rôle du designer

Le design thinking, c’est s’inspirer du mode de pensée des designers pour innover dans tous les domaines. En effet, cette méthode peut s’adapter à tout type de projet ou activité. Il faut cependant être capable de regrouper les compétences de chacun et de les utiliser au bon moment.

Les 3 étapes clés:

  • Identifier une problématique et comprendre son environnement
  • Trouver le concept, l’idée qui permettra de la résoudre
  • Concevoir la forme qui incarnera ce concept

Concrètement, le travail de mode “design thinking” s’articule autour de 3 logiques:

  • Une logique de co-création : l’entreprise utilisant cette méthode ne doit pas isoler ses départements mais faire en sorte qu’ils co-créent. Le but est de créer une meilleure collaboration entre les équipes afin de trouver de meilleures idées.
  • Une gymnastique intellectuelle alternant des phases d’intuition et d’analyse, dans une logique d’ouverture/fermeture.
  • Une augmentation d’études de terrain (observation ethnographique) afin d’avoir une compréhension pleine et entière des expériences et pas seulement des études qualitatives et quantitatives.

 

Le design thinking en entreprise

Pour qu’une entreprise soit innovante, il est important qu’elle considère le design comme un aspect stratégique de son activité. Il ne s’agit pas juste d’un packaging mais d’une véritable source d’innovation.

Les choses à faire:

  • Intégrer le projet dans une démarche globale
  • Solliciter des spécialistes
  • Faire évoluer le projet continuellement

 

Les choses à ne pas faire:

  • Considérer le designer comme fournisseur, et non comme partenaire de l’entreprise
  • Trop s’inspirer de la concurrence


Note : 1Hommes de Management & Management des hommes, Revue Management & Avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *