Design thinking & Management visuel: une complémentarité

Le design thinking a pour but de concevoir l’inédit c’est-à-dire de donner une solution innovante à une problématique par le biais de 3 principes fondamentaux:

  • La désidérabilité (du marché et des acteurs)
  • La faisabilité technique et organisationnelle
  • La viabilité économique
Design Thinking & Management visuel - Concevoir l'inédit

Le design thinking: les principes

Le design thinking fait travailler de façon collaborative les ingénieurs et les professionnels du marketing, avec les créatifs. Il s’agit de combiner les compétences analytiques des uns avec les compétences intuitives des autres.

Retrouvez les différentes étapes d’une démarche de design thinking dans cet article.

De plus, pour qu’une entreprise pense design thinking, elle doit avoir ces caractéristiques:

  • L’empathie : l’entreprise part des besoins et des problèmes de l’utilisateur pour lui fabriquer une expérience mémorable
  • Une culture du prototype
  • La compréhension du design: celui-ci ne s’applique pas qu’aux objets. Le design thiking met au point et améliore des plateformes pour l’utilisateur
  • Des investissements lourds dans le design : l’entreprises doit miser sur l’exploration et l’imagination et ne pas avoir peur de leur offrir des moyens conséquents
  • Une culture de la synthèse : l’entreprise se doit d’avoir une pensée forte et synthétique

 

Le design thinking: les étapes

Selon les travaux de Rolf Faste, les 7 étapes du Design Thinking sont :

  1. Compréhension: Identifier le problème et prioriser le projet
  2. Observation: Revoir l’historique des problèmes rencontrés, des exemples d’échecs, identifier les supporters, investisseurs et critiques du projet et parler au client final
  3. Partager: Discuter de ses idées avec l’ensemble de l’équipe
  4. Point de vue: Donner son point de vue sur toutes les idées sans exception et ne jamais juger
  5. Ideation: Identifier les besoins et motivations des clients finaux et générer autant d’idées que possible pour répondre à ces besoins sans les juger
  6. Prototype: Combiner, croiser et affiner les idées, créer des brouillons/maquettes/prototypes et demander un retour de client
  7. Test: Tester le ou les produit(s) sur le terrain après avoir établi des niveaux d’exigence à étudier pour chaque point

 

Design thinking & Management visuel

 

Avec des post-it

Design thinking & Management visuel sont complémentaires. En effet, lorsque l’on brainstorme dès le début, le management visuel, et notamment à l’aide de post-it, aide à visualiser l’ensemble des idées plus facilement. De cette façon, nous pouvons regrouper les différentes idées par thème et par post-it de couleur par exemple.
La visualisation de ces derniers permet de ne mettre aucune idée de côté, qu’elle soit farfelu ou qu’elle semble impossible sur le moment.

Avec le management visuel numérique

Une fois que toutes les idées et les besoins sont définis, vous pouvez les afficher dynamiquement sur un écran afin de pouvoir les retravailler une dernière fois ou tout simplement de prototyper si vos 3 premières phases sont terminées. Vous verrez alors que design thinking & management visuel vont de pair et que l’aspect numérique rend le projet plus “réel” et concret.

Avec la solution d’affichage dynamique PingView, vous pourrez concrétiser vos projets avec l’aide et le soutien de toute l’équipe PingFlow. Leur expertise vous aidera à avancer dans les meilleures conditions possibles dans le temps qui vous est imparti.

 

Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *