Toutes les entreprises produisent et exploitent des données. Mais le font-elles correctement ? Est-ce que les data exploitées sont utiles ? Est-ce qu’elles ont toutes du sens ? Est-ce qu’elles sont correctement utilisées et communiquées à vos équipes ? En d’autres termes, est-ce que vous gagnez en productivité ou est-ce que vous perdez du temps et de l’énergie ? Dans cet article, nous avons choisi de vous livrer notre vision de la data driven culture en vous aidant à donner du sens à vos données.

Trop d’indicateurs tuent l’indicateur

kpiEn soit, il est possible de donner du sens à n’importe quelle information. D’ailleurs nombreux sont ceux qui suivent des centaines d’indicateurs pour se rassurer, pour donner l’illusion que tout est sous contrôle. C’est pourtant souvent le contraire. Trop d’indicateurs tuent l’indicateur. N’oubliez jamais qu’un KPI doit être aligné sur un objectif et la stratégie globale de l’entreprise. Il est donc indispensable de ne choisir qu’une poignée d’indicateurs à surveiller. Le périmètre sur lequel ces indicateurs portent a aussi son importance. Ils n’auront pas le même sens à l’échelle de l’entreprise que pour votre coeur de métier : vos KPIs déterminent le message que vous souhaitez faire passer !

Attention donc à bien réfléchir à votre choix de data. Rien ne sert d’exploiter toutes les données à votre disposition, vous n’allez pas vous en sortir. Le but de votre démarche reste de vous orienter vers l’excellence opérationnelle et l’intelligence collective. Ne vous embarrassez pas d’informations qui n’ont aucun intérêt ! Évitez donc les indicateurs pastèques : positifs en apparence, ils cachent cependant de mauvaises surprises lorsque nous les étudions de plus prêts. Ils peuvent alors vous induire en erreur, et vous faire prendre les mauvaises décisions.

Donner du sens à la data : du papier au digital

brief QRQCMaintenant que vous avez défini les indicateurs à surveiller avec votre groupe de travail, il est temps de les communiquer et les restituer à vos équipes. Vous avez une idée qui semble novatrice et efficace : les afficher au mur. Vous avez pensé à tout : mettre des papiers de couleur suivant la nature du KPI ou l’état d’avancement du projet, l’actualiser toutes les semaines, utiliser ce support pour vos briefs d’équipes… Malheureusement, vous avez un train de retard ! L’heure est au digital, à la diffusion d’information en temps réel, au partage et à la collaboration. Comment comptez-vous animer vos équipes avec un support papier qui sera obsolète dès le lendemain de l’impression ?

En agissant de la sorte, vous risquez rapidement de perdre tout l’intérêt du management visuel. Vos collaborateurs seront attentifs au début, mais se rendront rapidement compte que les données à leur disposition ne sont pas actualisées, donc probablement dépassées et qui n’ont plus de sens. Sans oubliez les collaborateurs en télétravail qui ne pourront pas avoir accès à ces informations. Difficile dans ces conditions de fédérer vos équipes autour de cet outil. De plus, vous risquez rapidement de ne plus mettre vos indicateurs à jour et tous vos efforts seront vains. Sans compter que votre image de marque auprès de vos clients et fournisseurs risque d’être altérée.

En privilégiant une solution numérique, vous vous affranchissez de tous les problèmes d’actualisation des données, de mises à jour des KPIs et d’affichage auprès de vos équipes. Vous disposez ainsi de plus de flexibilité. Le format de restitution (graphique, cartographie, pourcentage…) vous permet également de donner des sens différents à vos données, ce qui oriente votre message suivant vos cibles. De plus, vos indicateurs sont amenés à évoluer dans le temps, il est donc nécessaire que vos collaborateurs suivent cette évolution, donnant ainsi de la valeur et du sens aux informations restituées.

Enfin, vous pouvez utiliser les écrans comme support pour vos briefs d’équipes (rituel QRQC pour le suivi des plans d’actions) et donnez la possibilité à vos collaborateurs de suivre en un coup d’oeil l’activité de leur service, mais également de l’entreprise.

Rien ne sert en effet d’afficher des indicateurs ou des chiffres sans animer vos équipes autour de ces derniers. Devenant un véritable accompagnateur, votre posture doit changer pour faire émerger les idées de vos équipes. Il est donc indispensable de bien les choisir et de les illustrer de la meilleure manière pour qu’ils aient un sens tant au niveau de l’entreprise que du métier concerné. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *