Le management collaboratif digital en entreprise

 

Les 4 piliers du management collaboratif

Le management collaboratif repose sur 4 piliers qui permettent de contourner les limites du management traditionnel et d’intégrer les valeurs de l’entreprise et des équipes. De cette façon, les deux parties sont satisfaites et donc plus motivées.

 

LA CONFIANCE

La confiance entre un responsable et son équipe est primordial si l’on souhaite avancer ensemble de manière efficace.

Tout d’abord, il faut renforcer cette confiance en y mettant du sens. Celui-ci est le point convergent de toutes les énergies et il doit regrouper la vision et les valeurs de l’entreprise.

Pour que cette confiance se crée, il faut également une authenticité. La sincérité et la transparence dans une relation est la clé de sa longévité. En étant honnête les uns envers les autres, on peut avancer sereinement et avoir un résultat plus rapidement que si chacun se méfie des intentions des autres. Un processus permettant l’interrogation libre est un bon moyen d’instaurer cette confiance.

La confiance repose sur la capacité à pouvoir échanger. Pour cela, une proximité entre les personnes doit être instaurée. Les équipes doivent se sentir à l’écoute et être capables d’aller voir leur supérieur si elles ont une question ou un problème.

Enfin, le manager doit savoir reconnaître la contribution d’une personne en fonction de sa valeur et non de son statut. Un salarié doit se sentir apprécié à sa juste valeur. Cette valorisation peut s’exprimer avec une reconnaissance auprès d’un groupe ou une association à un nouveau projet. Plus la personne constatera que ses efforts sont reconnus et plus elle aura confiance en son manager.

 

LE CHOIX

L’entreprise doit donner de la liberté à ses employés et leur donner envie de s’engager par eux-mêmes.

Un bon niveau de collaboration donne l’envie de s’impliquer en toute connaissance de cause. C’est pourquoi, un contrat doit être signé et régulièrement “retravaillé” en fonction de l’évolution de chacun. On appelle cela l’engagement.

Les salariés doivent être libres de s’organiser comme bon leur semble afin d’atteindre leurs résultats. La liberté porte sur l’organisation du travail et non sur les missions et la finalité même si cette dernière doit être négociée au préalable.

Cependant, même si le fondement du management collaboratif est le bien-être, chaque personne doit être responsable  et assumer ses actes, que les résultats soient bons ou non.

Les entreprises doivent apprendre à remettre en cause leur organisation et sans cesse se renouveler. Elles seront alors plus flexibles et donc plus réactives lors des imprévus. Cela leur permettra également d’explorer de nouvelles pratiques afin de satisfaire au mieux leurs employés .

 

LA COOPÉRATION

La coopération désigne le fait d’agir et de travailler ensemble afin d’avoir davantage d’idées et donc un meilleur résultat.

Pour qu’une coopération soit bonne, il faut du soutien ! Celui-ci peut être technique, si l’on parle de “missions”, mais aussi et surtout psychologique. La personne doit se sentir soutenue et rassurée afin de se développer professionnellement parlant.

Les innovations viennent très rarement d’une seule personne mais plutôt d’un processus d’agrégation d’idées. La co-créativité consiste à laisser chaque personne en émettre de nouvelles. Celles-ci pourront être comparées et mélangées afin de créer la “bonne idée” du moment.

La diversité est souvent source d’enrichissement tout comme la complémentarité. Les personnes complémentaires peuvent se répartir les tâches selon leurs connaissances et ainsi avancer plus rapidement sur un projet. De plus, elles peuvent se challenger et donc monter en compétences.

Enfin, la transversalité facilite la réactivité, la résolution des problèmes et l’innovation. Chaque personne doit pouvoir parler à son supérieur ou à son collègue sans devoir passer par un intermédiaire ou se heurter à des barrières hiérarchiques. La division du travail et le cloisonnement freine la collaboration.

 

LA CONVIVIALITÉ

La convivialité désigne le plaisir d’être ensemble et de partager des bons moments. En entreprise, la convivialité est l’une des premières motivations d’un salarié.

Le 1er facteur qui joue sur la convivialité est l’ambiance. L’atmosphère de travail (valeurs, organisation, relation entre employés) contribue fortement à l’épanouissement des salariés. Ce qui est également le cas de l’infrastructure et des conditions de travail.

Au-delà de l’ambiance, les salariés doivent prendre plaisir à travailler. Une personne qui aime son travail et ses missions s’investira davantage qu’une personne qui traine les pieds pour aller travailler.

La célébration de certains évènements permet de renforcer les liens et de solidifier les équipes. Il est tout aussi important de fêter les succès des projets que d’organiser des soirées afin d’apprendre à se connaitre.

Enfin, pour qu’une personne soit épanouie, elle doit trouver son équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Consacrer du temps à sont travail est important mais sacrifier sa vie personnelle peut nuire à sa santé mentale et un burn out est vite arrivé.

Pour finir, cette transition entre un management traditionnel et un management collaboratif doit se faire progressivement. Point positif: ces 4 piliers sont accès sur le bon sens et demandent peut d’investissement financier. La clé, c’est l’investissement humain !

 

Le management collaboratif digital

Maintenant que vous vous faites confiance, que tout le monde prend des initiatives tout en travaillant ensemble et tout ça dans la convivialité, intéressons nous au management collaboratif digital.

Pour cela, vous devez d’abord réfléchir à son utilité. Pourquoi digitaliser le management collaboratif ?

  • Collaboration à distance: que la personne soit à côté de vous ou non, vous pouvez quand même travailler avec elle. Il vous suffit d’avoir un ordinateur, une connexion internet et un outil de visio conférence (skype ou webex par exemple)
  • Digitalisation des informations: plus besoin de 20 tableaux, 10 plannings et 5 photos collés au mur. Vous pouvez tout intégrer directement sur votre ordinateur et créer des affichages, via une solution de management visuel, comme vous le souhaitez
  • Mise à jour des informations en temps réel: si vos informations proviennent de fichiers excel, de base de données ou de webservices, elles seront mises à jour en temps réel. Encore une bonne raison d’éviter l’impression
  • Pertinence de l’information: les informations sont triées et priorisées et seules les plus importantes sont affichées
  • Paperless: en supprimant (presque) tout le papier, vous contribuez également à protéger votre environnement car vous évitez le gaspillage

Pour la plupart de ces points, vous avez besoin d’une solution de management visuel digital qui vous aidera non seulement à afficher vos informations clés mais qui vous accompagnera également dans l’organisation de vos besoins via un POC digital.

Vous souhaitez intégrer le management collaboratif digital ?

Contactez-nous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *