Le POC digital: une nouvelle méthode de travail

 

Big Data: de la compil des données à l'automatisation des décisions

Le suivi précis du parcours client sur internet est la partie la plus connue des Big Data: capter tous les signaux pour connaître les moindres désirs des consommateurs et mieux les anticiper. En matière de Supply Chain, le Big Data n'en est qu'à ses débuts mais offre de grandes perspectives d'automatisation des décisions.

Il existe 3 domaines majeurs dans lesquels le Big Data s'est imposé:

  • Les prévisions prédictives
  • Le suivi de performance
  • Le suivi et l'optimisation du transport

Aujourd'hui, des outils tels que des outils de BI ou des solutions web comme PingView permettent de se brancher sur des bases hétérogènes afin de collecter des informations de tout type de format puis de les afficher de manière lisible et dynamique en temps réel.

 

IoT: des objets connectés pour piloter la Supply Chain

Il y a eu 10 millions d'objets connectés dans le monde en 2015 et ils seront près de 30 millions en 2020. Parmi eux, se trouvent des remorques, des caisses mobiles, des palettes, des conteneurs, des outils, des pièces détachées, des équipements de chantier...

L'IoT (internet of things) modifie radicalement la manière de fonctionner et de piloter la supply chain. De ce fait, les entreprises ont une vision projet digital. Et c'est pourquoi, elles veulent mettre en place un POC digital (Proof of Concept) lors d'un nouveau projet.

 

Place au POC digital

La transformation digitale n'est aujourd'hui plus discutable notamment avec l'IoT et le Big Data mais également avec l'impression 3D, les robots collaboratifs, la réalité virtuelle et augmentée...

A la différence d'un gros projet pilote dont l'objectif est de valider et préparer un déploiement futur d'une technologie, le POC digital démarre sans que les protagonistes aient une idée totalement définie des bénéfices et conséquences en terme d'organisation. Le POC a pour but de tester en réel les cas d'usage et la pertinence d'une technologie sur un petit périmètre afin de pouvoir évaluer le retour sur investissement et identifier les utilisations potentielles.

Pour que un POC digital soit fructeux, il faut:

  • Une problématique initiale: cette problématique peut bien évidemment évoluer au cours du POC
  • Un nombre de données suffisant: ces donnés doivent être récupérables et exploitables facilement
  • Un délai moyen de 3 à 4 mois selon les projets: a noter qu'il peut y avoir plusieurs POC mais le premier doit être le plus simple et efficace possible
  • Un support digital: écran, tablette...

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire