L’excellence opérationnelle grâce aux différents lean

Atteindre l’excellence, tout le monde en rêve… Mais qu’en est-il de l’excellence opérationnelle pour les entreprises ?

En impliquant les opérateurs dans l’amélioration perpétuelle du fonctionnement d’une entreprise ou d’une usine, l’excellence opérationnelle peut être atteinte et ainsi ces dernières gagneront en compétitivité et en agilité sur les marchés.
C’est sur le capital humain que repose les leviers d’optimisation et d’innovation. La mise en place d’une “intelligence collective” doit être accompagnée d’un processus de “change management” (ou conduite du changement).
Les entreprises se doivent de compléter ce processus interne par des compétences techniques en :

  • Accompagnant leur transformation digitale avec des solutions innovantes
  • Concevant des phases de test et de “Proof of concept” pour optimiser la transition digitale
  • Formant les futurs utilisateurs à une solution de management visuel numérique

Cette excellence est mise en oeuvre grâce au lean adapté aux différents métiers.

Le lean IT

L’objectif du lean IT est d’améliorer la performance de la DSI (directeur des systèmes d’information) c’est-à-dire l’efficience opérationnelle et financière des processus DSI et plus particulièrement la production, les études et le sourcing.

Quelques exemples:

  • Aligner l’organisation de la DSI sur les enjeux business et métiers
  • Renforcer la culture du pilotage par la performance, la maîtrise des risques et l’amélioration continue pour augmenter la crédibilité et donner plus de transparence aux métiers et mettre en avant la capacité de la DSI à créer de la valeur
  • Montrer le capital humain de la DSI, structurer et  valoriser les savoir-faire de la direction dans le but d’optimiser la répartition du travail en fonction des compétences de chacun

 

Le lean Engineering

Le Lean Engineering a pour objectif l’optimisation des processus de conception, de développement et de production de nouveaux produits ou services.
Il fait donc appel aux R&D, bureau d’étude, ingénierie, industrialisation mais aussi à la fabrication, la qualité, le marketing ou la supply chain.

Il doit de ce fait répondre aux questions suivantes:

  • Comment réduire les délais de mise en place d’un nouveau produit sur le marché ?
  • Comment prioriser le travail de manière dynamique sur un plateau d’ingénierie ?
  • Comment maîtriser les coûts de conception d’un nouveau produit ?
  • Comment développer le processus d’innovation dans l’entreprise ?
  • Comment optimiser la production   ?
  • Comment réduire les gaspillages dans un processus de développement ?
  • Comment booster l’excellence opérationnelle des équipes ?

 

Le lean Office

Les tâches à valeur ajoutée représentent 10 à 20 % des temps de traitement. Avec le lean office, on se concentre sur 80 % du temps gaspillé afin de gagner en productivité, maîtriser les délais de traitement, optimiser les dépenses et réduire les délais de développement.

Chaque collaborateur peut accroître la valeur de son travail en définissant une cible réaliste avec un objectif SMARTER.

Objectif SMARTER - Excellence opérationnelle

Vous définissez une cible idéale que vous amenez à une cible réaliste. Vous disposez alors d’un objectif ambitieux et atteignable, détaché de la contrainte des process existants.
Votre connaissance des fonctions de l’entreprise vous permet d’identifier rapidement vos enjeux et les leviers de performance.

 

Le lean Finance

Le lean finance aide la Direction Financière et la libère des tâches à non valeur ajoutée, pour se recentrer sur le pilotage et le support décisionnel aux métiers.

Les objectifs sont:

  • L’optimisation de l’organisation des fonctions Finance
  • La fiabilisation et l’accélération de la production des informations financières et la clôture des comptes
  • L’optimisation des opérations financières d’un périmètre précis (Procure-to-Pay, recouvrement…)
  • L’optimisation des processus budgétaires et forecasts

Le lean répond à des questions essentielles portant sur les clients prioritaires et leurs besoins critiques (qualité, délai, coût) en mettant en avant les process, moyens et outils par le biais de KPIs.
Il permet en effet une analyse profonde des causes des délais de traitement et de coûts inutiles.

 

Le lean Marketing & Ventes

Les objectifs du lean Marketing & Ventes sont:

  • Le Pilotage du portefeuille de projets Marketing (on-line et off-line)
  • La définition des objectifs des actions Marketing et e-commerce et la gestion des coûts des campagnes et outils marketing par rapport aux ROI visés
  • L’agilisation des processus de réalisation des livrables marketing pour les clients internes, depuis la demande du client interne au déploiement de son livrable (support de communication, campagne ciblée, optimisation du site web, campagne CRM …)

 

Le lean Marketing & Sales répond à des questions essentielles portant sur les clients des projets marketing et leurs besoins critiques (qualité, délai, revenus) en mettant en avant les process, moyens et outils par le biais de KPIs.

La gestion des projets de marketing produits et marketing opérationnel est alors agilisée, fluidifiée et accélérée.

 

En conclusion, peut importe le secteur d’activité et le métier, le lean peut s’avérer très utile pour booster l’excellence opérationnelle car il permet de répondre rapidement et facilement aux interrogations de chacun. Cependant, prenez bien le temps de définir vos objectifs à l’avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *