Andon incident : l’opérateur au cœur de la création de valeur

À l’origine, les systèmes Andon déployés dans les usines se matérialisent par des ficelles ou boîtiers permettant de déclencher une lumière pour signaler un problème. Actionné par les opérateurs, l’Andon est un véritable outil d’aide au quotidien. Encore faut-il qu’il soit perçu de la sorte. En effet, loin d’être un système de contrôle, il donne à l’opérateur la possibilité de signaler une anomalie et de valoriser son travail. Dans cet article, revenons sur le rôle de l’opérateur et de l’Andon dans les différents cycles de production.

Cycles courts : l’Andon pour alerter

Bien souvent, pour les cycles de production courts, les systèmes Andon déployés sont assez simples. Ils permettent d’émettre un premier niveau d’appel entre l’opérateur et le leader. Cet appel se caractérise par un son, un signal visuel (type lumière ou code couleur), ou encore par une notification SMS ou sur tablette. Une fois que l’appel a été pris en compte par le leader, le donneur d’alerte est informé. Si le leader est occupé, une nouvelle alerte sera envoyée à une autre personne, permettant ainsi de gagner en réactivité et de ne pas bloquer la chaîne de production. Les délais d’intervention pour les cycles courts se doivent d’être rapides : entre une à deux minutes.

Les systèmes Andon permettent d’augmenter la réactivité, et donc la productivité. Couplés à une solution de management visuel, ils permettent également de disposer d’un historique des appels. Les leaders peuvent donc par la suite analyser les alertes (fréquence, durée d’intervention…) et prendre les décisions nécessaires pour apporter des améliorations sur les postes de travail.

Aujourd’hui, les systèmes Andon, plus complets et plus mobiles, offrent aux leaders la possibilité de qualifier les appels pour renseigner plus précisément les causes des incidents. Ainsi, toutes les informations sont saisies en temps réel, permettant de les fiabiliser dans une démarche d’amélioration continue.

Cycles longs : l’Andon pour analyser

Pour les cycles de production longs, l’Andon remplit le même rôle que pour les cycles courts. Cependant, il offre également la possibilité au leader de donner l’alerte aux services supports (tels que les services qualité, méthodes, maintenance…) s’il ne peut résoudre l’incident seul. Généralement, le système Andon pour les cycles longs va plus loin que les simples boîtiers. Ce sont des PC ou tablettes qui permettent de donner davantage de détails quant à l’anomalie constatée. Les interlocuteurs concernés sont ainsi directement contactés et disposent des informations nécessaires pour leur intervention.

Notre client Faiveley Transport Amiens, spécialisé dans les systèmes d’équipement ferroviaire, a décidé de s’équiper d’un système Andon afin de réduire les temps de déplacement inutiles passés à chercher le bon interlocuteur. Aujourd’hui, 50 postes de travail sont équipés du système, permettant à l’opérateur de signaler la nature du problème et de sélectionner le service support à contacter. Ces derniers sont alertés par SMS et peuvent ainsi intervenir dans les plus brefs délais.

Depuis 2015, le système Andon déployé au sein de l’entreprise a permis d’initier un véritable changement de culture et d’organisation. Les managers disposent aujourd’hui d’indicateurs permettant de résoudre plus facilement les litiges (nombre d’incidents, temps de résolution, collaborateurs concernés, quels produits rencontrent le plus de problème…). L’Andon permet d’anticiper le problème en temps réel , de faire les demandes d’intervention au bon moment et au bon interlocuteur. Globalement, ce serait difficile aujourd’hui de fonctionner sans Andon. Quatre ans après le déploiement, le gain d’efficience se mesure à 4 % pour Faiveley Transport Amiens.

L’intérêt d’un système Andon opérateur apparaît clairement. Il permet de réquisitionner les ressources support, d’arrêter une ligne de production en cas de problème et de renseigner les causes d’incident. Mais surtout, il permet à l’opérateur et aux leaders de disposer d’informations supplémentaires et de pouvoir réagir en temps réel. Donc de créer de la valeur pour l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *